HO

Partager cette page

Technologie de l’architecture

L’Alternance Travail-Études (ATE): une relève prête pour les défis d’aujourd’hui

L’Alternance Travail-Études (ATE) est une stratégie pédagogique qui permet aux étudiants de mettre en pratique leurs compétences en milieu de travail pendant leur formation. Les étudiants se voient confier des tâches dont la nature est en corrélation avec le niveau des connaissances acquises au Cégep.

Deux stages en milieu de travail doivent être réalisés. Ils doivent totaliser au moins 20 % du temps de leur formation. Ces stages sont rémunérés mais ne sont pas crédités. Ils sont complémentaires à la formation. À cet effet, la mention travail-études apparaîtra sur le bulletin d’études collégiales.

Enfin, il faut considérer le stage comme un privilège et non comme un droit de l’étudiant.

    Avantages

    Pour l’employeur
    • Choisir des stagiaires porteurs d’idées nouvelles dans une optique d’embauche, évaluer leurs aptitudes et compléter leur formation à moindre coût.
    • Gérer efficacement les surcroîts temporaires de travail.
    • Combler des vacances temporaires.
    • Mettre à profit une main-d’oeuvre étudiante pour réaliser un projet ou une étude qui s’ajoute aux activités régulières.
    • Possibilité de réengager les étudiants à la fin de leur formation (DEC).
    • Confirmer l’engagement social de l’entreprise en participant au perfectionnement d’une main-d’oeuvre mieux adaptée aux réalités du marché du travail. Accroître sa visibilité auprès des établissements d’enseignement et pouvoir ainsi recruter les meilleurs diplômés.
    • Développer une collaboration stratégique avec le cégep de Saint-Laurent afin de valoriser une formation adaptée aux besoins des entreprises.
    • Bénéficier d’un crédit d’impôt pour les stages en milieu de travail (de 24 % pour les entreprises, 12 % pour les particuliers) applicable aux salaires versés au(x) stagiaire(s) et au maître de stage. Selon votre statut, vous pouvez utiliser la Loi du 1 % en formation. Voir à ce sujet le site d’Emploi-Québec.
    Pour l’étudiant
    • Saisir une occasion de se faire valoir et de démontrer ses compétences.
    • Favoriser une meilleure intégration des notions acquises dans les cours et la possibilité de s’ouvrir d’autres perspectives grâce à l’expertise de l’entreprise.
    • Mieux comprendre les différents aspects de la profession.
    • Confirmer son orientation professionnelle.
    • Intégrer plus rapidement le marché du travail.
    • Obtenir de meilleures perspectives d’embauche grâce à l’expérience acquise.
    • Être rémunéré pour un travail signifiant.
    • Identifier ses forces et ses faiblesses.
    • Les étudiants qui ont complété l’ATE peuvent, sous certaines conditions, se faire reconnaître un stage à l’université.

    Responsabilités

    L’employeur
    • Donner une définition des tâches au stagiaire en conformité avec le programme d’études.
    • Il doit assurer une certaine supervision auprès du stagiaire pour assurer le succès de l’aventure. Le stagiaire vient mettre ses compétences au service de l’employeur et pour être efficace, il doit être supervisé comme tout nouvel employé.
    L’étudiant-stagiaire
    • Comme les autres employés de l’entreprise, le stagiaire doit tout mettre en œuvre pour s’intégrer rapidement et devenir productif.
    • Il s’engage à respecter les conditions de travail et les politiques de l’entreprise.
    Le Collège
    • Le responsable de l’ATE a le mandat de solliciter un maximum d’entreprises afin d’offrir un éventail de stages intéressants et correspondants aux compétences techniques de nos étudiants.
    • Même si nous tentons d’offrir des stages pour tous les étudiants admissibles, nous ne pouvons garantir un stage à chacun. La conjoncture économique peut parfois affecter la disponibilité de stages.
    • Trouver un endroit de stage peut être le résultat d’une démarche personnelle de l’étudiant auprès d’entreprises reliées au secteur de sa formation. Il recevra alors tout le support nécessaire de la part du responsable de l’ATE.

    Compétences et exemples de tâches que peut accomplir le stagiaire en ATE selon le programme.

    • Préparer les diverses phases d’un projet de construction et réaliser les plans nécessaires à la mise en oeuvre.
    • Analyser l’information technique et collaborer avec les autres intervenants du bâtiment.
    • Maîtriser les logiciels suivants: AUTOCAD, EXCEL, POWERPOINT, STUDIO 3D ET WORD) et MACINTOSH (EXCELL, ILLUSTRATOR, MICROSOFT PROJECT, PHOTOSHOP, POWERPOINT, WORD ET FORMZ.
    • Réalisateur des plans de mise en oeuvre des bâtiments.
    • Assister le planificateur de chantiers.
    • Assister l’estimateur et l’évaluateur.
    • Assister le rédacteur de devis.
    • Assister le chef de projet.
    • Assister le surveillant de chantier.
    • Assister le consultant spécialisé en techniques du bâtiment.
    • Faire les maquettes du bâtiment.
    • Assister l’inspecteur des bâtiments.
    • Assister le surveillant de travaux publics.

    Crédits d’impôt aux entreprises et aux particuliers

    Le crédit d’impôt remboursable s’adresse aux entreprises et aux particuliers qui emploient des étudiants inscrits en Alternance Travail-Études (ATE).

    Les dépenses admissibles au crédit d’impôt s’établissent comme suit :

    • Le salaire horaire de base versé au ou la stagiaire, jusqu’à concurrence de 18$ l’heure (excluant les primes de rendement, les gratifications, les avantages sociaux, etc).
    • Le salaire horaire de base versé au superviseur ou à la superviseure, jusqu’à concurrence de 30$ l’heure.

    Une entreprise peut réclamer un maximum de 10 heures de supervision par semaine de stage.

    Le crédit d’impôt équivaut à 24 % des dépenses admissibles des sociétés jusqu’à concurrence de 600 $ par stagiaire par semaine. Pour les particuliers, il s’établit à 12 %. Le crédit d’impôt d’une entreprise peut atteindre 144 $ par semaine et 72 $ pour un particulier.

    Pour plus d’information sur le crédit d’impôt et pour obtenir les formulaires du ministère du Revenu, consultez le site sur la formation professionnelle et technique du MEQ : http://www.inforoutefpt.org/creditimpot/.

    Calendrier de stage

    Les stages se déroulent pendant l’été. Ils sont réalisés après la première et deuxième année de formation. Chaque stage doit avoir une durée minimale de 8 semaines.

    Assurances

    Le Cégep assure une assurance civile étendue jusqu’à concurrence de 5 millions de dollars.

    Nous rejoindre

    Les entreprises intéressées peuvent Soumettre une offre de stage ATE à nos étudiants
    ou nous envoyer par courriel les renseignements suivants:

    • Coordonnées de la personne contact;
    • Définition de tâche du stagiaire;
    • Équipements et logiciels utilisés par le stagiaire;
    • Exigences particulières et qualités recherchées;
    • Période de stage souhaitée;
    • Nombre d’heures par semaine;
    • Salaire horaire proposé.
    Pour toute question, n’hésitez pas à communiquer avec nous :

    Francis de Lamirande
    Responsable de l’Alternance Travail-Études
    (514) 747-6521, poste 7930
    fdelamirande@cegepsl.qc.ca

    Nathalie David
    Coresponsable de programme
    (514) 747-6521, poste 8122
    ndavid@cegepsl.qc.ca

    Pierre Soucy
    Coresponsable de programme
    (514) 747-6521, poste 7408
    psoucy@cegepsl.qc.ca