×

Alternance travail-études

L’Alternance travail-études (ATE) est un programme permettant aux étudiants de 5 programmes techniques d’effectuer deux séquences de stages rémunérés en entreprise, d’une durée de 8 à 13 semaines, au cours de leur formation.

Ces séquences de travail se déroulent à la fin de la première et de la deuxième année et sont reconnues par une mention officielle au bulletin. Les participants sont accompagnés dans leurs démarches, de la confirmation de leur participation jusqu’à leur retour au Cégep, à l’automne. L’ATE est donc une façon supplémentaire de s’engager dans sa formation.

 

Participer au programme Alternance travail-études, c’est surtout :

  • Mettre ses acquis en pratique dans une entreprise
  • Apprendre de l’expérience de superviseurs et d’employés en entreprise
  • Valider son choix professionnel
  • Développer une meilleure connaissance de ses capacités, de ses qualités et de ses compétences
  • Explorer le marché du travail
  • Développer un réseau de contacts
  • Acquérir une expérience de travail pertinente dans son domaine

Les avantages

Pour l’étudiant

  • Saisir une occasion de se faire valoir et de démontrer ses compétences
  • Favoriser une meilleure intégration des notions acquises dans les cours et la possibilité de s’ouvrir d’autres perspectives grâce à l’expertise de l’entreprise
  • Mieux comprendre les différents aspects de la profession
  • Confirmer son orientation professionnelle
  • Intégrer plus rapidement le marché du travail et obtenir de meilleures perspectives d’embauche grâce à l’expérience acquise.
  • Être rémunéré pour un travail signifiant
  • Identifier ses forces et ses faiblesses

Les étudiants qui ont complété l’ATE peuvent, sous certaines conditions, se faire reconnaître un stage à l’université.

Pour l’employeur

  • Choisir des stagiaires porteurs d’idées nouvelles dans une optique d’embauche, évaluer leurs aptitudes et compléter leur formation à moindre coût
  • Mettre à profit une main-d’oeuvre étudiante pour réaliser un projet ou une étude qui s’ajoute aux activités régulières
  • Confirmer l’engagement social de l’entreprise en participant au perfectionnement d’une main-d’oeuvre mieux adaptée aux réalités du marché du travail
  • Développer une collaboration stratégique avec le cégep de Saint-Laurent afin de valoriser une formation adaptée aux besoins des entreprises
  • Bénéficier d’un crédit d’impôt pour les stages en milieu de travail (de 24 % pour les entreprises, 12 % pour les particuliers) applicable aux salaires versés au(x) stagiaire(s) et au maître de stage. Selon votre statut, vous pouvez utiliser la Loi du 1 % en formation. Voir à ce sujet le site d’Emploi-Québec