Contremaître en infrastructures urbaines

Dates Disponibles

Formation débutant le 19 octobre 2020
Formule soirs et fins de semaine
Préadmission

EEC.1B CONTREMAÎTRE EN INFRASTRUCTURES URBAINES

DURÉE : 51 semaines (temps plein – jour)
NOMBRE D’HEURES : 945 heures
SEMAINES DE STAGE : 4

Conditions d’admission

  • Être titulaire d’un diplôme d’études secondaires (DES), d’un diplôme d’études professionnelles (DEP) en lien avec ce programme ou détenir une formation jugée suffisante par le cégep;
  • Avoir réussi Mathématiques 068-436 ou l’équivalent;

Programme disponible en

En savoir plus sur la RAC

Liste des cours

CoursTitresHeures
221-J39-SLInitiation au milieu municipal45
401-A01-SLPrincipes de gestion et supervision du personnel75
201-A01-SLCalculs appliqués aux infrastructures urbaines45
221-J01-SLLogiciels appliqués60
221-J42-SLSanté et sécurité au travail et organisation de chantiers60
221-J03-SLLecture et interprétation de plans et devis60
221-J02-SLOpérations de déneigement60
360-A01-SLCommunication et rédaction45
221-J04-SLEntretien des infrastructures de voirie75
221-J57-SLEntretien des réseaux d’égout et aqueduc105
360-A02-SLConvention collective et gestion de conflits45
360-A03-SLInteraction avec le client45
221-J05-SLEntretien des bâtiments municipaux60
221-J48-SLEntretien des parcs et espaces verts45
221-J07-SLStage120

Présentation

Le programme de Contremaître en infrastructures urbaines a été développé dans le but de répondre à une demande croissante de professionnels appelés à travailler à l’exécution et à la surveillance des travaux publics dans le milieu municipal.

De plus, considérant le besoin pour une relève de main-d’œuvre qualifiée, le cégep de Saint-Laurent a choisi de créer un programme d’attestation d’études collégiales dans ce domaine.

À noter:

  • Plusieurs visites de chantiers au cours de la formation.
  • Jumelage avec une municipalité durant la formation.
  • Obtention de la carte ASP construction.

Objectifs

Durant le programme, l’étudiant développera les compétences requises afin de pouvoir exercer en tant que gestionnaire de premier niveau.

À ce titre, il aura à planifier, organiser et diriger des équipes affectées aux travaux d’infrastructures urbaines tout en veillant au contrôle de la qualité et au respect des normes en santé et sécurité au travail.
Il sera également capable de résoudre des problèmes liés aux relations de travail et de rédiger divers documents, incluant des rapports d’activités.

Au terme de la formation, la personne diplômée sera en mesure de :

  • Planifier l’organisation du travail et en assurer le suivi au quotidien
  • Superviser le personnel (méthodes de travail et discipline) en fonction des politiques établies et des conventions collectives
  • S’assurer de la réalisation des travaux dans le respect des normes de qualité et des procédures en santé et sécurité au travail
  • Effectuer des inspections des travaux réalisés par les employés, entrepreneurs et sous-traitants
  • Procéder aux inspections des travaux réalisés par les employés, les entrepreneurs et les sous-traitants en vue d’assurer le contrôle de la qualité
  • Conseiller, assister et motiver les employés de son équipe
  • Promouvoir les meilleures pratiques en gestion et supervision du personnel
  • Donner suite aux requêtes des clients internes et des citoyens

Perspectives d’avenir

Les diplômés de cette AEC seront en mesure d’exercer leur profession pour des organisations publiques d’ordre municipal, provincial ou fédéral.

Dans la foulée du Plan québécois des infrastructures (PQI 2013-2023) qui vise la modernisation, la réfection et la préservation des infrastructures publiques, le gouvernement du Québec compte injecter 92,3 milliards d’ici 2023 dans des travaux d’Infrastructures. Par conséquent, tous les corps de métiers liés à la construction seront fortement sollicités d’où une demande également accrue pour les contremaîtres chargés de superviser la réfection des infrastructures concernées.

Considérant le départ à la retraite d’un nombre important de travailleurs, les besoins de main-d’œuvre seront grands pour assurer la relève de contremaîtres en infrastructures urbaines.

Les diplômés pourront également offrir leurs services à des entreprises privées qui veillent à la réalisation de travaux d’entretien et d’opération des infrastructures urbaines dans le domaine du génie civil.

Les diplômés pourront œuvrer, de façon plus spécifique, dans les champs d’intervention suivants :

  • Réseaux d’égouts et d’aqueducs;
  • Voirie (entretien et travaux de rue, éclairage, déneigement et signalisation);
  • Parcs et espaces verts;
  • Horticulture et arboriculture;
  • Entretien des bâtiments municipaux.

Horaire et coûts

  • Groupe normalement offert de jour. Certains cours peuvent avoir lieu le soir ou la fin de semaine en fonction des disponibilités des chargés de cours;
  • La semaine de cours varie entre 20 et 25 heures, sans compter les travaux à la maison.

Programme ouvert à tous 

  • Frais d’ouverture de dossier : 30 $ (non remboursable)
  • Frais de session: 154,50 $ + 5 $ en don pour la Fondation du cégep de Saint-Laurent* par session (généralement 2)
  • Frais de matériel : environ 1000 $

 

Candidats référés par Services Québec

Si vous avez déjà votre référence d’un agent d’aide à l’emploi, vous pouvez faire votre préadmission via notre site web.  Vous pouvez également vous inscrire à la séance d’information (s’il y a lieu) si vous souhaitez en apprendre davantage sur le programme.

Si vous n’avez pas encore votre référence d’un agent d’aide à l’emploi, vous pouvez tout de même assister à la séance d’information.  Vous devrez obtenir votre référence avant de présenter votre demande de préadmission.