Cette année, le Cégep entame sa planification stratégique pour la période 2021-2026. Il s’agira d’un grand travail collectif dans le cadre duquel toute la communauté aura l’occasion de contribuer à la conception du cégep de Saint-Laurent de demain. Nous profitons de l’occasion pour revenir sur les coups de cœur qui ont marqué le bilan du dernier Plan, question de mettre en valeur les réussites de la communauté, mais aussi pour que les bons coups puissent servir de source d’inspiration lors des consultations à venir.
Le cégep de Saint-Laurent a à coeur de contribuer à former des écocitoyens et des écocitoyennes et d’offrir un environnement sain à l’ensemble de sa communauté. Déjà, il y a six ans, l’équipe laurentienne tenait à faire de l’environnement une valeur phare de son institution grâce à un objectif clair du Plan stratégique 2015-2020. En positionnant les efforts environnementaux comme incontournables dans ses projets et ses actions quotidiennes, le cégep de Saint-Laurent a ainsi pu se créer une réputation de Cégep vert. Ce n’est pas surprenant puisqu’il obtient, année après année, le niveau Cégep vert Excellence par l’organisme ENvironnement JEUnesse!

Parmi les actions notables qui ont été mises en place, le Guide des événements écoresponsables est une initiative qui ressort du lot. En plus d’outiller les organisateurs et organisatrices d’événements en matière d’actions vertes à prendre, il touche l’ensemble de la communauté – puisqu’autant les membres du personnel que la population étudiante mettent en place de petits ou grands événements écoresponsables.

Trois facteurs clés qui ont fait du Guide des événements écoresponsables un coup de cœur

  • Un outil commun qui facilite les changements de pratiques
  • De nouvelles traditions
  • Une échelle d’écoresponsabilité qui motive à en faire plus

Un outil commun qui facilite les changements de pratiques

Le Guide des événements écoresponsables a été conçu alors qu’on cherchait des moyens d’aider les gens, de les soutenir dans leurs initiatives vertes. Michel Rondeau, animateur à la vie spirituelle et à l’environnement, est à l’origine du projet. Il raconte que c’est grâce à plusieurs discussions et rencontres avec les membres de notre communauté, mais aussi avec des intervenants et des intervenantes d’autres cégeps, que l’idée a pris forme.

Il fallait créer un outil simple, interactif, facilitant et valorisant qui allait aider les gens. On le sait bien, organiser un événement, ça implique qu’on a déjà plein de choses à faire! Le Guide visait non pas à en rajouter sur les épaules des organisateurs et organisatrices, mais bien à les accompagner dans le changement de leurs habitudes.

De plus, le Guide devait être accessible à tous ceux et celles qui souhaitaient l’utiliser. Corps enseignant, membres du personnel et population étudiante, tous mettent en place une foule d’événements au cours des sessions et donc tous devaient facilement avoir accès au Guide. C’est ainsi que le Guide est devenu un formulaire, disponible à partir du site Web du Cégep, et qui offre ressources et conseils en fonction des aspects de l’événement que l’on souhaite rendre plus verts.

Le Guide des événements est un bon exemple de là vers où on souhaite aller: des actions qui s’inscrivent dans notre culture, dans l’ADN de Saint-Laurent.

– Michel Rondeau, animateur à la vie spirituelle et à l’environnement

De nouvelles traditions

Grâce aux suggestions du Guide des événements écoresponsables, de nouvelles traditions se sont installées dans les événements récurrents du cégep de Saint-Laurent. Parmi celles-ci, l’incontournable épluchette de la rentrée est devenue un événement zéro déchet depuis 2018. En effet, grâce au compost et au recyclage, l’événement d’accueil des nouveaux étudiants et des nouvelles étudiantes ne génère plus de déchets! Et même, les dernières éditions ont permis de constater que certains étudiants et étudiantes, eux-mêmes grandement conscientisés, amènent leurs propres couverts, évitant ainsi d’utiliser ceux (recyclables) proposés par le Cégep.

Dans la même veine, les Portes ouvertes du Cégep sont dorénavant carboneutres: depuis l’édition d’hiver 2019, les émissions carbone générées par le déplacement des quelque 3 500 visiteurs et visiteuses sont compensées grâce à la plantation d’arbres au sein de projets de reboisement social. À cela s’ajoutent des dizaines d’initiatives liées à des événements organisées par les enseignants et les enseignantes, par les syndicats, par les directions et par les étudiants et les étudiantes.

 

Une échelle d’écoresponsabilité qui motive à en faire plus

Le Guide des événements écoresponsables offre une certification, façon CSL, pour qualifier les efforts environnementaux faits par les organisateurs et les organisatrices. En effet, en fonction des actions prises, les événements reçoivent la mention «Excellence», «Carboneutre», «Zéro déchet», «Innovation», etc. Ces mentions, qui viennent sous forme de logos à ajouter aux outils promotionnels, sont cumulables afin de montrer l’ensemble des efforts déployés.

On a mis en place des structures pour répondre aux préoccupations de la communauté, afin de créer un tremplin pour les initiatives vertes. Le prochain pas, c’est de normaliser ces «efforts».

– Michel Rondeau, animateur à la vie spirituelle et à l’environnement

Pour toutes ces raisons, le Guide des événements écoresponsables a trouvé sa place au sein des coups de cœur du bilan du Plan stratégique 2015-2020.

À lire aussi