HO

Certifié Cégep Vert du Québec


La certification Cégep Vert du Québec, spécifique au milieu collégial, a été lancée en 2004-2005 par l’organisme ENvironnement JEUnesse. L’objectif principal de cette certification : favoriser l’implication d’une communauté par l’intégration de l’éducation relative à l’environnement (ERE) et la mise en place d’une culture de gestion environnementale au sein de l’institution. L’adhésion à ce programme, reflète le désir du cégep de Saint-Laurent de contribuer à la formation d’écocitoyens et ce, dans un milieu sain.

Le programme de certification est divisé en quatre niveaux : 1, 2, 3 et Excellence. Chacun des niveaux comporte des critères spécifiques. Le cégep de Saint-Laurent a atteint le niveau Excellence en 2008 et depuis, il met tout en œuvre pour renouveler annuellement sa certification.

Pour en apprendre davantage sur la certification Cégep Vert du Québec, consultez le site d’Environnement JEUnesse.

Niveaux de certification

Le Cégep de Saint-Laurent a atteint le niveau « Excellence » de la certification Cégep Vert du Québec en 2008.

Certification de Niveau 1 (2006)
Elle signifie que l’établissement a mis en place les bases d’une gestion environnementale et intègre certaines notions de l’éducation relative à l’environnement. L’institution a, minimalement :

  • Fondé un Comité d’action et de concertation en environnement (CACE).
  • Rédigé (et adopté) une politique environnementale propre au cégep.
  • Reçu au moins quatre (4) formations en éducation relative à l’environnement (ERE)*.
  • Réalisé au moins quatre (4) activités de sensibilisation au sein du cégep*.

Certification de Niveau 2
Elle signifie que l’établissement certifié, en plus de répondre aux critères de certification de Niveau 1, applique une gestion environnementale et intègre certaines notions de l’éducation relative à l’environnement. L’institution a, minimalement :

  • Répondu aux critères de certification de Niveau 1
  • Dressé un bilan environnemental**
  • Élaboré un plan d’action hiérarchisé***
  • Amorcé l’application du plan d’action
  • Reçu au moins cinq (5) formations en éducation relative à l’environnement (ERE)*
  • Réalisé au moins quatre (4) activités de sensibilisation au sein du cégep*

Certification de Niveau 3 (2007)
Il est à noter qu’il s’agit du niveau maximum atteignable lors d’une première participation.

Elle signifie que l’établissement certifié, en plus de répondre aux critères de certification de Niveaux 1 et 2, applique une gestion environnementale et intègre certaines notions de l’éducation relative à l’environnement. L’institution a, minimalement :

  • Répondu aux critères de certification de Niveaux 1 et 2
  • Créé un fonds environnemental d’intervention
  • Dressé un bilan annuel (audit) et applique le principe d’amélioration continue****
  • Reçu au moins cinq (5) formations en éducation relative à l’environnement (ERE)*
  • Réalisé au moins quatre (4) activités de sensibilisation au sein du cégep*

Certification de Niveau Excellence (2008 et années subséquentes)
Il est à noter qu’une institution qui applique pour le Niveau Excellence doit obligatoirement d’abord avoir été certifiée pour le Niveau 3.

Elle signifie que l’établissement certifié, en plus de répondre aux critères des Niveaux 1, 2 et 3, applique le principe d’amélioration continue en répondant à au moins deux (2) des critères énumérés ci-dessous. Pour les années suivantes, l’établissement qui applique à nouveau pour le Niveau Excellence doit répondre à un seul critère supplémentaire chaque année.

Principe d’amélioration continue

La liste des critères :

  • Créer un poste permanent à l’environnement au sein de l’institution.
  • Offrir des formations spécialisées aux membres du CACE en fonction de leurs responsabilités.
  • Adhérer à une certification supplémentaire.
  • Intégrer le volet environnement dans le plan stratégique de l’institution, dans son rapport d’activités et dans son plan d’action.
  • Intégrer l’environnement dans le cursus scolaire d’au moins deux (2) cours, dans au moins deux (2) départements.
  • Réaliser des activités de rayonnement (visibilité) dans le milieu.
  • Créer des emplois étudiants en lien avec l’environnement.
  • Organiser un événement écoresponsable.
  • Mettre en place des mesures d’efficacité énergétique.
  • Mettre en place des mesures permettant la réduction des matières résiduelles.
  • Mettre en place des mesures permettant la réduction de la consommation de papier.
  • Mettre en place des mesures permettant l’économie d’eau.
  • Mettre en place des mesures favorisant des pratiques d’aménagement paysager moins dommageables pour l’environnement.
  • Mettre en place des mesures favorisant les achats responsables.
  • Mettre en place des mesures favorisant le transport actif et collectif.
  • Mettre en place des mesures favorisant l’alimentation responsable.


Notes


* Les activités de sensibilisation et de formation doivent être réalisées à l’intérieur de l’année scolaire en cours et réparties sur l’ensemble de sa durée. Il est à noter qu’une présence minimum de 10 étudiants ou de quatre employés (pour les formations aux employés) est requise pour que les activités de formation soient valables.
** Le bilan environnemental initial est valide pour une période de 5 ans, après quoi il devra être réédité. Le nouveau bilan 2011-2012 est en cours de rédaction et devrait être complété en mai 2012.
*** Le plan d’action doit couvrir l’année en cours et minimalement l’année suivante.
**** Le bilan annuel (audit) doit être fait en regard du plan d’action.
(Source: Environnement JEUnesse)