Gestion contractuelle des travaux de construction

  • Catégories Perfectionnement
  • Domaines Construction / Travaux publics, Gestion
  • Durée 45 heures
  • Financement par Emploi-Québec disponible

Dates Disponibles

Ça m'intéresse!
logo emploi québec
Inscription

Durée

45 heures

Préalable

Connaissances des phases et étapes du déroulement typique d’un projet de construction.

Objectif

Développer une aisance dans la gestion contractuelle de travaux de construction.

Compétences

  • Connaître les différentes formules contractuelles,
  • Distinguer les différentes sections d’un contrat,
  • Préparer des travaux de construction en fonction d’un mode de réalisation,
  • Gérer des travaux de construction en fonction de la formule de contrat,
  • Appliquer les procédures de négociation et de résolution de conflits.

Contenu

  • Les types de contrat de construction (CCDC, ACC, etc.),
  • Les types de contrat de services professionnels (OAQ, AAPPQ, AICQ, etc.),
  • Les sections d’un contrat,
  • Les modes de réalisation et de gestion d’un projet de construction,
  • Les phases et étapes d’un projet de construction,
  • Les procédures de modification pendant les travaux (instruction supplémentaire, directive, projet de modification),
  • La tenue de dossier,
  • Les processus de gestion de projet (démarrage, fin des travaux, livraison, etc.)
  • Les procédures de paiement,
  • Les retenues pour malfaçon et pour garantie,
  • Les cautionnements (soumission, exécution et paiement),
  • La prévention des litiges et la négociation,
  • Le processus de médiation et d’arbitrage.

*Critères d’admissibilité

Candidats admissibles: 

  • Les personnes en emploi s’inscrivant à une formation en rapport avec leur emploi ou avec leur domaine d’études.
  • Les travailleurs autonomes
  • Les personnes sans emploi à condition que le cours soit en lien avec leurs études ou leur expérience professionnelle et qu’ils résident sur l’île de Montréal

Ordre de priorité:

  1. Les personnes en emploi résidant OU travaillant sur l’île de Montréal
  2. Les personnes sans emploi résidant sur l’île de Montréal
  3. Les personnes en emploi de la Région métropolitaine de recensement de Montréal extérieure à l’île de Montréal (Laval, Laurentides, Lanaudière et Montérégie) qui ne résident pas ET ne travaillent pas sur l’île de Montréal.

Candidats non admissibles:

  • Les personnes en réorientation de carrière ou intéressées par un cours à des fins personnelles
  • Les travailleurs autonomes participant au programme Jeunes volontaires
  • Les prestataires de la CNESST ou de la SAAQ
  • Les étudiants, même s’ils travaillent à temps partiel
  • Les employés des municipalités
  • Les employés des secteurs public et parapublic, ainsi que des entreprises d’État, par exemple: 
    • Ambassades et consulats
    • Cégeps
    • Centres de réadaptation 
    • Centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD)
    • Centres hospitaliers
    • Centres jeunesse
    • Centres locaux de services communautaires (CLSC)
    • CIUSSS
    • CNESST
    • Commission de la construction du Québec (CCQ)
    • Commissions scolaires
    • Établissements d’enseignement privés subventionnés
    • Hydro-Québec
    • Loto-Québec (incluant les casinos)
    • Ministères provinciaux et fédéraux
    • Organisations internationales (IATA, OACI, ONU, etc.)
    • Pénitenciers provinciaux et fédéraux
    • Postes-Canada
    • Radio-Canada
    • Régies
    • SAAQ
    • Société des alcools du Québec (SAQ)
    • Société de transport de Montréal (STM)
    • Sociétés d’État, provinciales ou fédérales
    • Universités
    • Via Rail
    • Tous les organismes apparentés

Autres critères

  • Les travailleurs en emploi sont priorisés
  • Maximum de trois travailleurs par entreprise pour l’ensemble de ses succursales
  • Les participants ne peuvent pas s’inscrire à plus deux cours offerts simultanément.
  • Pour être admissible au financement, un participant doit avoir assisté à au moins une séance durant la formation (registre de présence obligatoire)