Sarah-Louise Pelletier-Morin reçoit le prix Émile-Nelligan