500.AH Littérature

  • CHEMINEMENT : Préuniversitaire
  • INTÉRÊTS : Arts
  • Durée : 2 ans
  • PRÉALABLES : Aucun
  • INDICE DE CONTINGENTEMENT : Non contingenté
Les candidates et candidats qui répondent aux conditions d’admission sont généralement admis.

Ce programme forme des lectrices et des lecteurs de premier ordre, qui ont acquis un vaste réseau de connaissances, surtout dans le domaine littéraire, mais aussi esthétique, historique, politique et philosophique, ce qui se reflète dans leur écriture.

La littérature en trois mots

Lire

Par le biais de vos nombreuses lectures, vous voyagerez tout au long vos études en littérature au cégep de Saint-Laurent. Vous plongerez dans une vaste sélection d’œuvres tant classiques que modernes et appartenant à tous les genres littéraires. Sur votre route, vous rencontrerez maints auteurs français et québécois, mais aussi russes, allemands, américains, anglais et bien d’autres. Vous repartirez donc avec un bagage plein d’imaginaires variés et de modes de pensées propres à plusieurs époques et cultures.

Découvrir

En étudiant en littérature, vous découvrirez aussi plusieurs autres champs de connaissances, car analyser une œuvre littéraire, c’est entre autres comprendre sa signification tant esthétique, historique, politique que philosophique. Vos connaissances en littérature et en histoire de l’art vous permettront de faire le pont entre plusieurs disciplines artistiques et de saisir ce que les œuvres ont à nous apprendre, même lorsqu’elles semblent loin de nous. Ainsi, vous apprendrez aussi à mieux vous connaître, car ce que disent les œuvres concerne tout autant l’intellect que les émotions, l’individualité que la collectivité, l’identité que l’altérité.

Partager

Tout au long de vos études, vous ouvrirez le dialogue avec les auteurs d’hier et d’aujourd’hui par l’écriture de textes d’analyse, de réflexion et de création. Vous explorerez et façonnerez la langue afin de trouver votre style et votre voix. Vous vous risquerez à la prise de parole, à l’expression d’une pensée rigoureuse, à l’activité créatrice. Bien sûr, vous rencontrerez des étudiantes et des étudiants avec qui vous partagerez vos réflexions et vos passions, des personnes avec qui vous pourrez tisser de forts liens d’amitié.

Le programme

Cours et cheminement

Quelques cours de la formation spécifique

Exploration d’un genre (4 cours): Dans chacun de ces cours, vous explorerez un genre différent, soit la poésie, l’essai, le théâtre et le récit. Vous en découvrirez les codes (langage, structure, forme) et vous serez initiés à les pratiquer vous-mêmes.

Courants artistiques (2 cours): Dans ces cours, vous étudierez différents courants, genres et époques, à travers la littérature, bien sûr, mais aussi à travers la peinture, la sculpture, la musique, l’architecture, etc.

Séminaires (2 cours): Dans ce type de cours, vous aborderez un sujet précis, soit un thème, soit un auteur, que vous approfondirez tout au long de la session. Les thèmes et les auteurs varient d’année en année, mais en voici quelques exemples: «Imaginaire, drogues et alcool», «Folie», «Animalité», «Le féminin»; l’oeuvre de Franz Kafka, l’oeuvre de Réjean Ducharme, l’oeuvre de Virginia Woolf.

 

Doubles DEC possibles

Au-delà des cours

International

Un séjour culturel à New York est organisé toutes les années, en collaboration avec le programme Arts visuels. Les étudiantes et les étudiants visitent la ville, à la recherche d’inspiration et dans le but de publier leur création. > Voir le résultat (Impressions 2018)

S’impliquer

Participez à de nombreuses activités littéraires tout au long de votre parcours: 

  • Prix littéraire des collégiens
  • Série Lire à l’année (rencontres avec des auteurs)
  • Ateliers d’écriture
  • Concours de création littéraire
  • Groupe de poésie
  • Journée institutionnelle des arts
  • Journées de la Culture 
  • Et plus encore!

Envie d’essayer? Inscris-toi à l’activité
Étudiant d’un jour!

Ton choix est fait?

* Vous devez répondre aux conditions générales d’admission.

Quelques-unes des œuvres au programme

Les publications des étudiantes et étudiants de Littérature

Découvrez l’équipe qui vous enseignera

Parcours de diplômés

Simon Boulerice

Crédit photo: Maxime Leduc

Quand il a quitté le Cégep de Saint-Laurent, son diplôme de Littérature en poche, les professeurs qui ont connu Simon soupçonnaient bien qu’ils entendraient un jour parler des créations de ce passionné des arts et des mots. Après son DEC en Littérature, Simon s’inscrit d’abord en littérature à l’université, puis entre au cégep Lionel-Groulx en interprétation théâtrale. Il y complète sa formation en 2007. Comédien, metteur en scène, dramaturge, romancier, chroniqueur, Simon est désormais une voix bien présente dans le milieu de la littérature, particulièrement du côté du roman et du théâtre pour l’enfance et la jeunesse.  Les auditeurs de Radio-Canada peuvent l’entendre à l’émission de radio Plus on est de fous plus on lit, où son amour de la littérature nous est communiqué avec souffle et générosité. À la télévision, à Télé-Québec, c’est avec un enthousiasme délicieusement délirant que Simon collabore à Cette année-là, aux côtés de Marc Labrèche.

À propos de son passage au cégep de Saint-Laurent, Simon s’exprime ainsi :

« En 1999, je suis débarqué au cégep de Saint-Laurent pour entamer des études en Arts et Lettres, profil lettres. J’avais l’impression que la vie s’ouvrait enfin à moi. J’y découvrais des profs passionnés, des auteurs nécessaires, et me greffais dans un clan festif, qui partageait mes allégeances artistiques. (J’ai d’ailleurs tenté de traduire la fulgurance de ces découvertes et de cet épanouissement dans mon roman Le premier qui rira, qui raconte l’arrivée d’un gars de 17 ans au Cégep de St-Lô, puis j’ai récidivé avec mon petit dernier, Je t’aime beaucoup cependant.) Rétrospectivement, je reconnais que c’est le premier lieu scolaire où je me suis senti en sureté, et surtout totalement aimé. Ce sont mes deux premières années de sincère sérénité. »

Joëlle Bissonnette

Joëlle Bissonnette a complété ses études en Littérature au cégep de Saint-Laurent en 2005. Après une session en Études internationales à l’Université de Montréal, elle est revenue vers les livres en s’inscrivant en Études littéraires à l’UQAM. Elle y a étudié deux années, puis a finalement opté pour un baccalauréat en communications, au profil Stratégies de production culturelle et médiatique. Une fois complété son baccalauréat, elle s’est concentrée sur les liens entre les industries culturelles et les technologies numériques pour travailler à un mémoire de maîtrise sur ce sujet, déposé aux HEC Montréal et mis en lice pour le prix du meilleur mémoire en 2013. Après sa maîtrise, elle a occupé un poste à hautes responsabilités dans une association professionnelle de l’industrie musicale et publié des rapports de recherche et des articles dans des revues spécialisées. En septembre 2015, Joëlle a obtenu une des prestigieuses Bourses d’études supérieures du Canada Vanier, soit un montant de 50 000$ par année pendant trois ans, afin de poursuivre ses études de doctorat aux HEC. Sa thèse de doctorat porte sur les pratiques qui favorisent la création et la production de culture locale dans les minorités linguistiques. Elle a mené ses recherches auprès de créateurs et de producteurs musicaux en Catalogne (Espagne) et dans les minorités francophones du Canada. Elle espère que ses travaux éclaireront les politiques qui visent à soutenir les langues et les cultures minoritaires dans le monde, à une ère où les technologies numériques et la mondialisation menacent la diversité culturelle.

Au sujet de ses études en Littérature au Cégep de Saint-Laurent, Joëlle souligne:

« Ma formation en lettres au cégep reste à ce jour l’une des formations les plus solides et stimulantes que j’aie reçues et elle me suit dans tout ce que je fais. »

Angelica Alberti-Dufort

En choisissant d’étudier en géographie physique à l’Université de Montréal après ses études en Littérature au Cégep de Saint-Laurent (en 2008), Angelica a entrepris un parcours académique qui l’a menée jusqu’à la maîtrise professionnelle en génie industriel à l’école Polytechnique de Montréal. À ses yeux, toutefois, son champ d’expertise serait davantage le génie environnemental. Suite à quelques expériences de travail dans ce domaine, la créativité et l’écriture lui manquent. Elle décide donc d’allier ses deux passions : la communication et les sciences environnementales en devenant vulgarisatrice scientifique. Depuis quelques années, Angelica travaille comme recherchiste et rédactrice scientifique au sein du consortium sur la climatologie régionale et l’adaptation aux changements climatiques, Ouranos. Elle est aussi membre active de l’association des communicateurs scientifiques du Québec.

Sur son passage de la littérature à la géographie physique, Angelica explique que même si elle a changé de voie, étudier en lettres lui a énormément servi. Elle a appris à bien lire et écrire. En sciences, selon elle, même s’il ne s’agit pas de romans ou de poésie, il y a beaucoup de lecture et d’écriture, surtout en recherche. Sur le plan professionnel, elle dit souvent se démarquer de certains collègues dans la qualité de son écriture et son expression orale. De plus, elle adore encore la littérature !

Jean-François Thériault

Jean-François Thériault a entrepris, suite à l’obtention de son diplôme collégial dans le programme de Lettres du Cégep de Saint-Laurent, des études supérieures au département des littératures de langue française de l’Université de Montréal. Après son baccalauréat, il poursuit ses études dans le programme de maîtrise du même département.  Ses recherches, financées par le Conseil de recherche en sciences humaines de Canada et par les Fonds de recherche du Québec – Société et culture, l’ont rapidement amené à s’intéresser au champ émergent des études numériques et, plus particulièrement, à la lecture comme pratique dans un monde connecté. Il participe à différents projets de recherches qui concernent la littérature québécoise contemporaine et la littérature numérique, en plus d’être membre de la Chaire de recherche du Canada sur les écritures numériques. Après un séjour de recherche à l’Université de Bologne, il entreprend ses études doctorales, également financées par le CRSH, cette fois en s’intéressant au concept de nostalgie tel qu’il se déploie dans diverses productions relevant de la culture populaire.

Dire que le programme en Lettres du cégep de Saint-Laurent aura été déterminant pour mon parcours est un bête euphémisme. Il ne s’agit pas ici d’une simple baignade, mais d’une plongée dans l’océan de la littérature. J’y ai appris à naviguer à travers les genres, les époques, les courants et, plus important encore, à descendre dans les textes littéraires sans couler, à lire en apnée, chaque fois avec plus de souffle, chaque fois avec plus d’aisance. Poussons encore un peu plus loin la métaphore : sans le dévouement et l’érudition des professeurs du programme, je nagerais assurément encore aujourd’hui en surface, avec des flotteurs.

Actualités

image Admission tardive: il est toujours possible de faire une demande d’admission pour certains programmes du Cégep!

Plusieurs programmes d’études du cégep de Saint-Laurent sont toujours ouverts pour une admission tardive

image Concours d’écriture <em>Critère</em> : la deuxième place pour Elissa Kayal

Le texte « Genèse d’une existence mal assumée » d’Elissa Kayal, finissante en Littérature, a remporté la deuxième place au...

image Elissa Kayal, étudiante en Littérature, remporte le prix Marc-Angenot

L’équipe du programme Littérature du cégep de Saint-Laurent tient à féliciter Elissa Kayal, étudiante du programme, qui a remporté le...

Nous joindre

Renseignements

Information sur le contenu du programme

litterature@cegepsl.qc.ca

Information sur les conditions d’admission

admission@cegepsl.qc.ca


Coordonnateur du programme
Guillaume Lebel
glebel@cegepsl.qc.ca

Coordonnatrice des mesures de réussite
Liette Lavoie
llavoie@cegepsl.qc.ca

Départements