×

260.A0 Technologie de l’eau

Programme exclusif au Québec

  • CHEMINEMENT : Technique
  • INTÉRÊTS : Environnement, Sciences
  • Durée : 3 ans (régulier) ou 2 ans (accéléré, pour détenteurs de DEC)
  • NOMBRE D’HEURES : 2640
  • ADMISSION : Automne

Possibilité alternance travail-études

Conditions d’admission
  • Répondre aux conditions générales d’admission.
  • Avoir réussi les cours suivants :
    • TS ou SN de la 4e secondaire ou CST de la 5e secondaire
    • STE ou SE de la 4e secondaire
    • Être titulaire d’un DEC du Québec pour accéder au programme accéléré sur deux ans.

Nouvelles

image Mathieu Bergeron, chroniqueur expert, au micro de Radio-Canada (95,1 FM)

Mathieu Bergeron aborde, dans ses chroniques et entrevues, divers aspects relatifs à la qualité de l’eau que nous utilisons au...

image Retour sur VST 2018 : un succès grandissant!

Le 16 mai dernier avait lieu la quatrième édition de l’événement Vivre la science et les technologies, sous le thème « À Saint-Laurent, on...

image Le cégep de Saint-Laurent dans le top 50 des collèges en recherche (2017)

Après trois ans d’absence, le cégep de Saint-Laurent est de retour au palmarès des 50 collèges œuvrant dans le domaine de la recherche au...

Programme en bref

Le programme Technologie de l’eau permet d’acquérir des connaissances scientifiques et compétences techniques de haut niveau notamment dans les domaines suivants : la chimie de l’eau, l’hydraulique, la microbiologie, l’instrumentation, le dessin technique et les procédés de production d’eau potable et de traitement des eaux usées et industrielles.
En choisissant le cégep de Saint-Laurent, vous pourrez :

  • suivre une formation scientifique unique au Québec axée tant sur la théorie que sur la pratique;
  • bénéficier d’une expertise reconnue tant au niveau national qu’international;
  • apprendre à travailler avec rigueur sur le terrain et en laboratoire;
  • vous préparer à assurer la qualité de l’eau, une ressource inestimable ayant un impact sur plusieurs aspects de la vie;
  • étudier dans un environnement stimulant où les sciences côtoient les technologies et les arts.

Ce programme est pour vous si :

  • vous vous souciez de l’environnement;
  • vous avez des aptitudes pour les sciences et les technologies et souhaitez les mettre au service de la protection de l’eau en tant que ressource;
  • vous aimez travailler autant manuellement qu’intellectuellement;
  • vous aimez le travail multidisciplinaire.
  • Programme exclusif au Québec, offert au cégep de Saint-Laurent depuis 1969.
  • Possibilité d’obtention du titre de technologue professionnel de l’OTPQ.
  • Programme axé sur la pratique en laboratoire, en station de traitement et à l’extérieur.
  • Accès aux laboratoires du Collège situés sur le campus et aux stations de filtration et d’épuration de Vaudreuil-Dorion (transport par autobus nolisé).
  • Formule Alternance travail-études (ATE) qui permet de faire des stages rémunérés en entreprise.
  • Possibilité de participation à des projets de recherche et développement en collaboration avec le Centre des technologies de l’eau (CTE) rattaché au cégep de Saint-Laurent.
  • Participation à l’élaboration de projets internationaux en traitement de l’eau.
  • Entente DEC-BAC avec l’Université Laval pour Génie des eaux (certains cours de niveau collégial peuvent être crédités).
  • Possibilité d’effectuer le parcours accéléré (2 ans au lieu de 3) pour les titulaires d’un autre DEC.
  • Équipe enseignante dynamique.

Grille de cours

Galerie

Parcours professionnels

Technicien ou technicienne en assainissement de l’eau pour une municipalité

Dans une municipalité, le titulaire du poste a la responsabilité du bon fonctionnement du procédé de traitement de l’eau de la station et de l’entretien du réseau. On retrouve ce poste dans les domaines de la production de l’eau potable et du traitement des eaux usées municipales ou industrielles.

Ses principales tâches sont :

  • l’échantillonnage, l’analyse en laboratoire, l’optimisation du procédé, l’étalonnage et le diagnostic des instruments de mesure et de contrôle;
  • la maintenance de l’équipement lié au traitement de l’eau;
  • le rinçage du réseau d’aqueduc, la détection de fuite, l’entretien des bornes incendie;
  • la rédaction de rapports techniques.

Technicien ou technicienne en traitement de l’eau pour une industrie

Dans une industrie (minières, papetières, agroalimentaires, etc.), le titulaire du poste a la responsabilité du bon fonctionnement du procédé de traitement de l’eau de la station.

Ses principales tâches sont :

  • l’échantillonnage, l’analyse en laboratoire, l’optimisation du procédé, l’étalonnage et le diagnostic des instruments de mesure et de contrôle;
  • la maintenance de l’équipement lié au traitement de l’eau;
  • la rédaction de rapports techniques.

Coordonnateur ou coordonnatrice de projets chez un fournisseur de technologies de traitement des eaux

Membre de l’Ordre des technologues professionnels (OTPQ), le titulaire assiste les ingénieurs et chargés de projets dans la réalisation de projets d’envergure, telles la conception ou la mise à niveau d’usine de traitement des eaux.

Travaillant dans le domaine privé, ses tâches sont variées et peuvent inclure :

  • le suivi des échéanciers des projets;
  • la préparation de soumissions;
  • la visite de chantiers.

Technicien ou technicienne dans un centre de recherche spécialisé en eau

Travaillant dans une équipe multidisciplinaire, les tâches d’un technicien ou d’une technicienne dans un centre de recherche sont très variées. Il assiste le chercheur dans divers projets de développement technologique et de validation de procédés.

Ses tâches peuvent inclure :

  • la mise au point et la réalisation d’analyses de laboratoire;
  • la construction et l’opération d’unités pilotes pour tester différents procédés;
  • l’installation de nouveaux instruments;
  • le travail de terrain (mesure de débit, échantillonnage, etc.);
  • la compilation et l’analyse de données;
  • le travail en centre de recherche ou chez les partenaires des projets de recherche (industries, municipalités, etc.).

Inspecteur ou inspectrice en environnement

Le titulaire du poste est responsable de s’assurer de la conformité environnementale. Cette personne procède à des inspections et autres vérifications dans les secteurs industriel, municipal, agricole, hydrique et naturel.

Ses tâches peuvent inclure :

  • la visite d’installations d’exploitation;
  • la vérification de la conformité aux exigences de la législation, des règlements en vigueur ou des autorisations délivrées;
  • les prélèvements d’échantillons aux fins d’analyse;
  • la délivrance de constats de non-conformité ou de rapports d’infraction.

Représentant ou représentante technique chez un fournisseur d’équipements (pompes, instrumentation ou autres)

Le titulaire du poste travaille au développement des affaires. Il assiste la clientèle dans l’identification de ses besoins et participe à la préparation des soumissions pour des équipements.

Ses tâches peuvent inclure :

  • la visite chez les clients;
  • la proposition de solutions techniques;
  • le démarchage auprès de clients potentiels.

Surintendant ou surintendante d’usine

Le titulaire du poste gère les infrastructures de production et d’assainissement des eaux et les réseaux de distribution et de collecte. Il rédige les différents rapports et prépare les budgets d’exploitation dont il assume la gestion administrative.

Ses tâches peuvent inclure :

  • la gestion du personnel;
  • l’organisation et la surveillance des activités d’entretien ou d’opération du service;
  • la gestion des mises à niveau des usines et du réseau;
  • la planification des travaux de production et de traitement des eaux et l’optimisation des procédés;
  • la participation à l’élaboration du budget du service.

En savoir plus

  • Analyser les fonctions de travail.
  • Résoudre des problèmes relatifs au comportement des fluides.
  • Évaluer les propriétés des réseaux hydrographiques et des nappes souterraines.
  • Interpréter des protocoles d’analyses et d’essais chimiques.
  • Effectuer des analyses physiques et chimiques.
  • Effectuer des analyses microbiologiques.
  • Effectuer des activités d’hygiène publique.
  • Effectuer des représentations graphiques.
  • Interpréter les plans et devis d’aménagement des stations.
  • Préparer des rapports.
  • Procéder à l’échantillonnage.
  • Caractériser les eaux brutes, les eaux usées, les eaux traitées et les boues.
  • Prendre des décisions concernant le matériel électrique.
  • Assurer le suivi de la production d’eau potable.
  • Assurer le suivi du traitement des eaux usées.
  • Assurer le suivi du traitement des boues et des matières solides.
  • Assurer le contrôle des procédés.
  • Entretenir l’équipement propre aux procédés et des bâtiments.
  • Assurer le suivi du traitement des eaux industrielles.
  • Effectuer des activités de gestion.
  • Assurer le suivi des réseaux.
  • Voir à l’application des règlements.
  • Assurer le suivi de la qualité de l’air lié aux stations.
  • Analyser des problèmes d’assainissement.
  • Optimiser les procédés de traitement.

Milieux de travail

Avec un DEC en Technologie de l’eau, les diplômés ont accès à divers types d’emplois offrant des possibilités d’avancement pour des employeurs des secteurs public ou privé :

  • bureaux d’ingénieurs-conseils
  • centres de recherche
  • entreprises spécialisées (services environnementaux, échantillonnage, travail sur les réseaux de distribution)
  • industries (minières, chimiques, agroalimentaires, etc.)
  • manufacturiers (équipements, instrumentation, pompes)
  • municipalités (en usine, sur les réseaux)
  • services gouvernementaux.

Un intérêt pour la poursuite d’études universitaires?

Un diplôme d’études collégiales en Technologie de l’eau permet également l’accès à divers programmes universitaires. Chaque année, quelques finissants du programme choisissent de poursuivre des études en génie civil, génie chimique ou dans plusieurs autres programmes de sciences (biologie, chimie, etc.) ou alors entreprennent des formations courtes, notamment celles qui sont reliées à l’environnement. Grâce à une entente avec l’Université Laval, des cours de niveau collégial peuvent être crédités dans le programme Génie des eaux.

Il est important de bien vérifier les préalables universitaires : quelques cours de mise à niveau sont parfois exigés. À l’inverse, des cours collégiaux peuvent aussi être crédités.

Pour une liste plus complète et plus précise des programmes universitaires accessibles et de leurs préalables respectifs, consultez annuellement le Guide pratique des études universitaires au Québec publié par le SRAM de même que le registraire de chacune des universités qui vous intéressent. Le cégep de Saint-Laurent offre également des services-conseils en orientation ainsi qu’en information scolaire et professionnelle.

Pourquoi devrais-je choisir de m’inscrire au programme technique de niveau collégial en Technologie de l’eau?

Le cégep de Saint-Laurent est le seul collège à offrir le DEC en Technologie de l’eau. Depuis de nombreuses années, le programme Technologie de l’eau confère une solide formation aux techniciens et techniciennes à qui incombe la responsabilité de garantir la qualité de l’eau potable et le traitement des eaux usées sur le territoire québécois. La formation de haut niveau permet d’acquérir des connaissances scientifiques et compétences techniques requises pour être un technicien spécialisé en eau. Nos diplômés ont des connaissances multidisciplinaires dans les applications de la chimie de l’eau, l’hydraulique, la microbiologie, l’instrumentation, le dessin technique et les procédés de traitement des eaux.

La formation en Technologie de l’eau couvre tous les contextes d’utilisation de l’eau, qu’il s’agisse d’une industrie, d’un écosystème ou d’une population humaine, que ce soit sur la scène nationale ou à l’étranger. Les diplômés du programme sont aptes à traiter l’eau potable, les eaux usées et eaux de fabrication, les eaux contaminées et les boues.

Dans le cadre de la formation, des travaux pratiques sont effectués dans de véritables stations de traitement des eaux. Les étudiants et étudiantes du programme ont la possibilité d’effectuer des stages en milieu de travail. Le Collège offre également un service de placement. En outre, lorsque les finissants et finissantes se dirigent vers le marché du travail, les anciennes et anciens diplômés de Saint-Laurent les attendent pour parfaire leur formation.

Quels sont les avantages à obtenir un diplôme d’études collégiales (DEC) en Technologie de l’eau plutôt qu’un diplôme d’études professionnelles (DEP) ?

Le programme technique Technologie de l’eau est la seule formation en eau délivrée au Québec admissible pour l’obtention du titre de technologue professionnel de l’Ordre des technologues professionnels du Québec (OTPQ). Le DEC est un programme d’études supérieures. Durant ses études, l’étudiant ou l’étudiante acquiert une solide formation scientifique et le développement de compétences pratiques liées aux exigences de la profession. Nos diplômés ont accès à un plus vaste choix d’emplois qu’avec un DEP et ont la possibilité d’accéder à des postes de surintendant, superviseur ou chef de service.

Les notions enseignées permettent à l’étudiant ou à l’étudiante de développer sa débrouillardise, son autonomie et sa capacité d’analyse. Le technicien ou la technicienne en technologie de l’eau est un spécialiste de l’application des sciences, ce qui exige un esprit critique et une compréhension approfondie des procédés qu’il optimise. Il est le lien privilégié entre l’opérateur et l’ingénieur.

Quelles sont les perspectives d’avenir ?

Les finissants du programme technique Technologie de l’eau ont un taux de placement élevé.

Avec un DEC en Technologie de l’eau, les diplômés ont accès à divers types d’emplois ayant des possibilités d’avancement, pour des employeurs des secteurs public ou privé. Après quelques années sur le marché du travail, plusieurs de nos diplômés occupent des postes avec des niveaux de responsabilité avancés.

Certains étudiants poursuivent également leurs études vers le milieu universitaire, notamment en génie.

Le programme Technologie de l’eau vous intéresse? Rien de mieux qu’une visite au Collège pour vous aider à confirmer votre choix de programme.

Venez participer aux laboratoires ou activités du programme durant votre visite! Vous serez sous la supervision d’un enseignant ou d’une enseignante. Ces activités ont généralement lieu à la mi-février.

Pour planifier une date de visite, écrivez-nous au technologie-eau@cegepsl.qc.ca

Nous joindre

Renseignements

Information sur le programme

technologie-eau@cegepsl.qc.ca

Pierre Juteau
Coordonnateur du département
pjuteau@cegepsl.qc.ca

Stéphanie Hamelin
Coordonnatrice du programme
shamelin@cegepsl.qc.ca

Information sur les conditions d’admission

Mathias Sicotte
admission@cegepsl.qc.ca

Cégep Saint-Laurent

Le cégep de Saint-Laurent est un établissement public d’enseignement collégial qui offre de la formation préuniversitaire et technique aux étudiants détenant un diplôme d’études secondaires (DES). Il offre aussi des services de formation continue aux adultes, aux entreprises et aux municipalités.