×

500.AK Théâtre

  • Durée : 2 ans
  • NOMBRE D’HEURES : 1365
  • ADMISSION : Automne
Conditions d’admission

Nouvelles

image Au tour des étudiants de Musique de rendre visite à leurs partenaires musiciens de Bologne

C’est en tant que « cité de la musique » que Bologne a accueilli de nos étudiants de Musique, complétant ainsi le projet....

image Fondation : retour sur le magnifique concert de Rihab Chaieb

Vendredi dernier, dans le cadre d’une activité bénéfice de la Fondation, notre ancienne étudiante Rihab Chaieb nous a fait l’honneur....

image Jo-Anne Fraser : mention d’honneur au colloque de l’AQPC 2018

Le cégep de Saint-Laurent est fier de vous annoncer que Mme Jo-Anne Fraser, enseignante au département de musique, est l’une des lauréates de la....

Programme en bref

Le profil Théâtre du programme Arts, lettres et communication offre aux étudiants et étudiantes une formation qui porte à la fois sur les aspects théoriques et sur la pratique, c’est-à-dire l’interprétation, qui y occupe une place prépondérante dès la première session. On y aborde aussi les composantes de base d’une formation artistique et littéraire.

Le profil Théâtre offert se caractérise comme suit :

  • un équilibre entre les cours théoriques et pratiques (interprétation);
  • la majorité du corps professoral est formée d’artistes actifs dans le milieu;
  • un partenariat avec une multitude de théâtres de la ville de Montréal.

Ce programme est pour vous si :

  • vous avez une passion pour le jeu, la dramaturgie et plus généralement, la scène;
  • vous avez une passion pour le jeu, la dramaturgie et plus généralement, la scène;
  • vous faites preuve de créativité et débordez d’imagination;
  • vous aimez la lecture et l’écriture;
  • vous aimez le travail d’équipe;
  • vous voulez apprendre les différentes techniques et méthodes d’interprétation;
  • vous voulez tout connaître sur les coulisses de la scène;
  • vous voulez avoir la chance de vous produire sur scène devant un public.
  • Cours pratiques de jeu dès la première session
  • Possibilité de se produire en public
  • Enseignement personnalisé et cours donnés en petits groupes
  • Partenariat avec des écoles professionnelles de théâtre (Conservatoire d’art dramatique de Montréal, l’École Supérieur de théâtre, etc.) permettant à nos étudiants et étudiantes d’assister aux répétitions générales des finissants et finissantes de ces établissements.
  • Participation à de multiples activités reliées au théâtre : conférences avec des auteurs dramatiques, des metteurs en scène et des concepteurs
  • Concours intercollégial d’écriture dramatique, Cégeps en spectacle, festival de littérature, Concours Les Voix de la poésie, ligue d’improvisation, troupe de théâtre et de danse, etc.
  • Participation à de multiples activités reliées au théâtre : conférences avec des auteurs dramatiques, des metteurs en scène et des concepteurs
  • Concours intercollégial d’écriture dramatique, Cégeps en spectacle, festival de littérature, Concours Les Voix de la poésie, ligue d’improvisation, troupe de théâtre et de danse, etc.
  • Enseignants et enseignantes actifs dans le milieu
  • Nombreuses sorties culturelles
  • Voyages à l’étranger

Galerie

Diplômés

Plusieurs comédiens et comédiennes connus ont étudié en Théâtre au cégep de Saint-Laurent, berceau de la dramaturgie québécoise. Peut-être connaissez-vous certains noms :

  • Évelyne Brochu
  • Félix-Antoine Boutin
  • Maxime Denommée
  • Maxim Gaudette
  • Danny Gilmore
  • Brigitte Lafleur
  • Fanny Mallette
  • Benoît McGinnis
  • Éric Noël
  • Virginie Ranger-Beauregard

Diplômée en 2001

Sarah a complété un programme d’études collégiales préuniversitaires en Théâtre au cégep de Saint-Laurent. Elle a même mérité une bourse d’excellence pour avoir obtenu la meilleure moyenne générale du programme. Puis, comme c’est souvent le cas, elle a choisi de poursuivre ses études par une formation technique spécialisée en interprétation.

Artiste reconnue et appréciée, Sarah Berthiaume a reçu des marques de reconnaissance de professionnels de son milieu :

  • En avril 2015, Sara a remporté le prix Sony Labou Tansi des lycéens pour sa pièce Yukonstyle, publiée aux Éditions Théâtrales.
  • En octobre 2014, dans le cadre du Festival Actoral, Sara Berthiaume a présenté sa pièce Nous habiterons Détroit, dont la mise en scène a été confiée au Français Julien Gosselin.

Aujourd’hui, Sarah se consacre essentiellement à l’écriture dramatique.

Diplômée en 2014

Mariane a poursuivi ses études en interprétation à l’École nationale de théâtre du Canada.

Elle a travaillé comme comédienne dans plusieurs productions :

  • Théâtre de La Roulotte (Jack et le haricot magique, 2014)
  • Le théâtre Le Clou (Les Zurbains, 2015)
  • Le Centre d’essai des auteurs dramatiques (CEAD) (Théâtre à Relire : Alexis Martin explore l’œuvre de Jean-Pierre Ronfard, 2015)

Marianne a aussi travaillé comme auteure :

  • Membre du Centre d’essai des auteurs dramatiques (CEAD) depuis février 2015, deux pièces à son actif : Hamster (Zone Homa 2013 et prochainement présenté à Dramaturgies en dialogue en août 2015)
  • Savoir compter (Festival du Jamais Lu 2015)

Elle a mérité des prix et distinctions pour ses talents artistiques :

  • Lauréate du Prix Gratien Gélinas 2015 pour Hamster
  • Lauréate 2013 du Prix du CEAD du texte le plus prometteur Zone Homa pour Hamster Lauréate du concours littéraire du Carrefour international de théâtre de Québec pour le monologue Dalot(s)

Pour en savoir davantage sur ce comédien de talent, on peut consulter le site de l’Agence Denoncourt.

Diplômée en 2008

Philippe a poursuivi ses études :

  • Art d’interprétation théâtrale au Conservatoire d’art dramatique de Montréal (2009-2012)
  • Formation en théâtre acrobatique avec Dynamo Théâtre

Il a aussi travaillé dans plusieurs productions théâtrales :

  • Tournées multiples avec la compagnie Dave St-Pierre inc. (Suisse, Autriche, Allemagne, Italie, France) avec La Pornographie des âmes, Un peu de tendresse bordel de merde et Foudre;
  • L’architecture de la paix, Espace Go, M.E.S Paula de Vasconcelos, 2014;
  • Les liaisons dangereuses, Duceppe, M.E.S Serge Denoncourt, 2014;
  • Cyrano de Bergerac, TNM, M.E.S Serge Denoncourt, 2014;
  • Les Trois Mousquetaires, TNM, M.E.S Serge Denoncourt, 2015;

On l’a aussi vu à la télé :

  • Nouvelle adresse
  • Toute la vérité
  • Fé Éric
  • Jeunes Loups

Pour en savoir davantage sur ce comédien de talent, on peut consulter le site Premier Rôle.

Diplômée en 2010

Guillaume a poursuivi ses études en théâtre à l’École nationale de théâtre en 2014.

Avant d’étudier en théâtre, on a pu le voir au petit écran, entre autres dans Grande Ours et Tactik.

Diplômé, il multiplie ses apparitions dans des séries telles qu’Il était une fois dans le trouble et 19-2.

C’est avec le rôle de Gégé dans la série Pour Sarah et avec celui de Mat dans Comment devenir une légende qu’il se fait davantage connaître du grand public.

Il a aussi incarné Éric O’Hara dans le téléroman O’.

Au cinéma, on l’a vu dans Le Scaphandrier et 1:54

Au théâtre, il a joué dans Jack et le haricot magique, Roméo et Juliette au TNM et Yen, présenté au Théâtre La Licorne.

Pour en savoir davantage sur ce comédien de talent, on peut consulter le site l’Agence Micheline St-Laurent.

Diplômée en 2010

Ève Gladu a poursuivi ses études à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) en enseignement de l’art dramatique. Puis après deux années au baccalauréat, elle a choisi de se diriger vers l’enseignement du français langue première au secondaire. Ensuite, elle a entrepris des études de maîtrise en didactique des langues, toujours à l’UQAM.

Dès son entrée à l’UQAM, elle a été embauchée par le Centre d’aide en français (CARÉ) de la Faculté des sciences de l’éducation (FSÉ) pour offrir du soutien individuel ou de groupe en français aux étudiants de la FSÉ. Elle a aussi réussi à décrocher un emploi d’enseignante.

Durant son baccalauréat en enseignement du français au secondaire, elle a reçu plusieurs bourses pour son implication scolaire et pour l’excellence de son dossier universitaire :

  • Bourse d’excellence : Reconnaissance de l’engagement communautaire (ADEESE) en mars 2014
  • Bourse COOP-UQAM en sciences de l’éducation en décembre 2014
  • Bourse Guy Marier-Bell en éducation (baccalauréat) en décembre 2014
  • Bourse d’excellence : Reconnaissance de l’engagement communautaire (ADEESE) en  mars 2015

Depuis le début de sa formation en enseignement, elle s’est fortement impliquée dans son association étudiante modulaire. Elle a été responsable des représentants de classe durant un an et a occupé le poste de présidente. Elle s’est impliquée aussi dans de nombreux projets étudiants comme la Dictée Éric-Fournier et le journal des étudiants en éducation, le Nota Bene.

Elle a également écrit et publié aux éditions ERPI, avec sa collègue Catherine Lacaille Foster, un ouvrage intitulé Guide préparatoire au test de communication orale.

Enfin, Ève est coauteure de la section « Capsule transmodalisation » du projet Théâtralisation de contes et légendes du Québec – FLE/S du groupe de recherche en Littératie médiatique et multimodale.

Diplômée en 2013

Depuis la fin de ses études collégiales, Clara-Élisabeth n’a pas chômé :

  • baccalauréat en criminologie à l’Université de Montréal;
  • stage au Centre de réadaptation en dépendance de Montréal (volet jeunesse);
  • palmarès du doyen pour l’année scolaire 2013-2014;
  • implication au sein du bureau exécutif de l’AÉÉCUM (Association des étudiants de l’École de criminologie de l’Université de Montréal).

« Mon DEC en Art dramatique a été très enrichissant pour moi à un niveau plus personnel. Après celui-ci, je me suis lancée dans plusieurs projets : j’ai voyagé et obtenu divers emplois, notamment en restauration et un peu en production.»

Clara-Élisabeth songe même éventuellement faire une maîtrise dans le but de se spécialiser en art thérapie ou dans quelque chose en lien avec l’expression artistique.

Diplômé en 2008

Depuis l’obtention de son DEC, Kiev a décroché un diplôme d’études professionnelles en pâtisserie à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec.

La sélection des étudiants dans cet établissement scolaire peut se baser tant sur la compétence orale qu’écrite. Sa formation en Arts et lettres (concentration en Théâtre) lui a fourni de nombreux outils afin de favoriser sa sélection.

À la suite de son passage au cégep de Saint-Laurent, elle a eu la chance d’être embauchée comme arbitre et comme coach d’improvisation auprès des nouveaux étudiants et étudiantes du cégep souhaitant s’impliquer dans cette activité parascolaire.

« Le cégep de Saint-Laurent crée un sentiment d’appartenance qui reste au-delà des études collégiales. Mes compétences d’improvisatrice et de coach sont d’ailleurs indissociables des acquis que m’a procurés le programme Théâtre.

Finalement, je serai bachelière de l’Université du Québec à Montréal en mai 2016. L’art dramatique et l’enseignement sont étroitement liés. Il ne se passe pas une seule journée de mon parcours universitaire en enseignement où je ne remercie pas la formation rigoureuse et pertinente que m’a fournie le cégep de Saint-Laurent. Mon parcours postcollégial me permet d’affirmer que la formation en Théâtre du cégep de Saint-Laurent ouvre plusieurs portes et elle fournit de nombreux outils qui sont indispensables à l’élaboration d’une carrière intéressante. La formation ne confine pas les étudiants et étudiantes en Théâtre, elle leur permet d’accéder à de nombreuses possibilités pour leur futur.»

Diplômée en 2009

Obtention de bourses ou de certificats d’excellence :

  • Cégep de Saint-Laurent 2009 : bourse d’excellence du programme;
  • Université du Québec à Montréal : bourse d’admission (bourse d’excellence, en 2009) et baccalauréat avec mention d’excellence (2012);
  • HEC : bourse d’excellence d’admission (2013); mention au tableau d’honneur de la maîtrise en sciences (meilleure moyenne de la spécialisation en 2014); bourse d’excellence Fernand-Amesse en 2014; bourse d’implication (2015).

Depuis l’obtention de son diplôme d’études collégiales, Dominique a enchaîné les réalisations :

  • Université du Québec à Montréal : baccalauréat en communication, profil Stratégie de production culturelle et médiatique, 2012;
  • California State University of San Bernardino : échange étudiant en Californie, 2012;
  • HEC: maîtrise en gestion, spécialisation marketing, 2015;
  • Campus international, Brésil (2014) sur l’inclusion sociale et l’écotourisme communautaire;
  • International Graduate Competition : vice-présidente puis présidente de l’événement, 2013-2014, 2014-2015;
  • HEC : Auxiliaire de recherche (recherche marketing).

Puis le milieu de la télévision et du cinéma l’ont amenée à vivre de multiples expériences :

  • hôtesse et assistante de production, « Tout le monde en parle », 2012-2013;
  • coordonnatrice aux producteurs, longs métrages, 2012-2013;
  • ambassadrice de marque, 2011-2014;
  • relationniste de presse, directrice de production, agente vente de spectacles et membre du C.A, théâtre indépendant, 2009- 2013, Les Productions Drôle de monde, Montréal;
  • directrice de production, capsules web «Éducation publique : une priorité nationale » 2011-2012;
  • auxiliaire d’enseignement pour le cours Aspects humains de la gestion des entreprises culturelles, 2011, Université du Québec à Montréal;
  • assistante de production sur plateau, publicité, autopromotion de V-Télé, 2012;
  • assistante de production sur plateau, court métrage « Mi nina, mi vida » de Yan Giroux, août 2012;
  • coordonnatrice de production, vidéoclip « 1-2 » de David Giguère, juillet 2012;
  • régisseure, court métrage « La Dette » de Nicolas De Montigny, août 2011;
  • assistante de production, vidéoclip « Dandan » de Misteur Valaire, août 2011;
  • assistante de production plateau, long métrage « Boucherie Halal », juillet 2011;
  • coordonnatrice de camp de jour 2009-2010, Loisirs de Granby, Granby.

En savoir plus

Du programme Arts, lettres et communication

  • Appliquer des méthodes permettant l’étude en arts, lettres et communication.
  • Expliquer les caractéristiques essentielles d’un domaine en arts, lettres et communication.
  • Expliquer des enjeux culturels nationaux.
  • Fonder un jugement critique.
  • Apprécier la diversité culturelle contemporaine.
  • Démontrer l’intégration personnelle d’acquis en arts, lettres et communication.

Du profil Théâtre

  • Apprécier le langage propre à un domaine
  • Exploiter des techniques ou des procédés dans une perspective de création.
  • Réaliser un projet de création.

Perspectives universitaires

Il importe de vérifier les conditions particulières d’admission des universités sur leurs sites Web ou en communiquant avec le bureau du registraire de l’établissement. On peut aussi consulter le Guide pratique des études universitaires au Québec, publié par le SRAM.

Perspectives de carrière

  • Acteur, actrice
  • Animateur, animatrice
  • Concepteur ou conceptrice scénographique
  • Critique de spectacles
  • Directeur ou directrice artistique
  • Directeur ou directrice technique de production artistique
  • Humoriste
  • Metteur en scène, metteuse en scène
  • Narrateur, narratrice
  • Producteur, productrice (cinéma, radio, télévision, spectacles, etc.)
  • Professeur, professeure
  • Régisseur, régisseuse
  • Technicien ou technicienne de scène

Enfin, le cégep de Saint-Laurent offre à ses étudiants et étudiantes des services-conseils en orientation ainsi qu’en information scolaire et professionnelle.

Auditions – Pourquoi n’y a-t-il pas d’auditions?

Le Collège ne sélectionne pas ses étudiants sur la base d’auditions, car il ne s’agit pas d’un programme technique, mais bien d’un préuniversitaire. De plus, le Collège souhaite offrir cette formation à toute personne désirant élargir ses connaissances et compétences en théâtre.

Contrats professionnels – Est-ce que la formation offerte au Collège permet d’obtenir des contrats professionnels?

Non. Bien qu’il arrive que des comédiens ou comédiennes obtiennent des contrats après leurs études collégiales, la très grande majorité des contrats sont offerts à des diplômés d’écoles professionnelles ou de programmes universitaires.

Débouchés – Ce programme mène-t-il au marché du travail?

Théâtre est un programme préuniversitaire et non un programme technique. Avec un diplôme d’études collégiales en théâtre, il est possible d’être admis dans une multitude de programmes universitaires en lien avec les arts, les lettres et les sciences humaines. Sachez toutefois que le milieu professionnel exige généralement une formation supérieure pour l’obtention de contrats. Une formation supérieure est donc fortement recommandée.

Nous joindre

Renseignements

Renseignements sur le contenu du programme

Philip Wickham
Coordonnateur du département
pwickham@cegepsl.qc.ca
rcd-theatre@cegepsl.qc.ca

Maya Gobeil
Coordonnatrice du programme
mgobeil@cegepsl.qc.ca
rp-theatre@cegepsl.qc.ca

Renseignements sur les conditions d’admission

Liliane Delorme
admission@cegepsl.qc.ca

Étudiant d’un jour

Vivez l’expérience étudiant d’un jour en théâtre

Cégep Saint-Laurent

Le cégep de Saint-Laurent est un établissement public d’enseignement collégial qui offre de la formation préuniversitaire et technique aux étudiants détenant un diplôme d’études secondaires (DES). Il offre aussi des services de formation continue aux adultes, aux entreprises et aux municipalités.